Un concours sur la ville pour les collégiens

le .

Impliquer les jeunes dans les réflexions sur la ville de demain est un enjeu primordial ! Mais comment les amener à porter un regard sur l’environnement qui les entoure, à le comprendre et à se sentir acteur de son évolution ?

Pour sa première édition du "Prix CAUE des urbanistes en herbe de l’Aisne", le CAUE de l’Aisne a proposé un concours d’arts plastiques intitulé "Ville d’aujourd’hui et de demain", ouvert aux collèges du département de l’Aisne.

L’objet de ce concours était la réalisation d’une frise collective (format imposé 2m x 1m) par chacune des classes participantes. À travers une œuvre collective, les élèves ont pu partager leur vision de la "ville" d’aujourd’hui et de demain, en fonction de leurs sensibilités.

Le jury, auquel a participé le CAUE 62, a pu observer, il y a quelques jours, les différentes réalisations des élèves et s’est prononcé sur les deux classes lauréates du concours.

Concours CAUE Aisne 1

En dépit des conditions mouvementées de ces derniers mois, les enseignants ont réussi à s’organiser et à mobiliser leurs élèves pour terminer leurs compositions. 6 classes concouraient dans la catégorie des 6ème/5ème et 5 classes dans la catégorie des 4ème/3ème. Au total, 751 élèves ont été impliqués dans la réalisation des œuvres.

Chaque œuvre était accompagnée d’une note expliquant la démarche, le parti pris, voire les techniques employées.

La décision du jury a été établie selon 4 critères : la pertinence de l’œuvre par rapport au sujet du concours, l’originalité de la réalisation, sa qualité, l’écriture et la pertinence de la note explicative.

De nombreuses idées ont été exploitées, faisant parfois émerger des propositions innovantes telles une "ville aérienne pour survivre" ou une ville créée à partir de "motifs biomorphiques".

Les techniques ou supports utilisés ont également fait preuve d’originalité avec par exemple une frise en monotype (procédé d'impression à l’encre sans gravure) ou un montage vidéo.

Les deux classes lauréates, les élèves du Collège Villard de Honnecourt de Fresnoy-le-Grand pour les 6ème/5ème et, dans la catégorie des 4ème/3ème, les élèves du Collège Le Nain de Laon, profiteront d’une sortie au Familistère de Guise courant mai.

Une belle aventure pour ces groupes d’élèves qui ont réfléchi ensemble sur leur ville de demain.

Concours CAUE Aisne 2

Demain Camphin ! Imaginons ensemble l’avenir du Stade Camphin, à Achicourt

le .

De l’implication des habitants au concours d’idées, voilà une démarche exemplaire pour co-construire un projet !

Le conseil citoyen intercommunal Achicourt-Arras sud, a été mis en place dans le cadre du contrat de ville 2015-2020. Ce conseil a créé un jardin partagé, afin de rassembler les habitants du quartier. Pour donner suite à ce projet, l’idée de mener une réflexion sur le devenir du stade Camphin est apparue. Ce stade, vestige d’une ancienne cité des Cheminots, se trouve en limite est d’Achicourt, et occupe une surface de 4 hectares.

Stade Camphin 1     Stade Camphin 2

Affiche du concours                                                          Carte postale ancienne de la Goutte de Lait

Autrefois très animé, la plupart des équipements le composant ont été démolis et le stade s’est éteint. Aujourd’hui, de nombreux habitants et élus souhaiteraient que ce site reprenne vie et redevienne un lieu de rencontre et de biodiversité. Un bureau d’études de consultants spécialisés en urbanisme, aménagement et vie culturelle a été missionné pour mener à bien ce projet, "territoires en transitions".

Après 2 séances de concertation avec les habitants, les associations et les élus locaux, réalisées en 2020, un concours d’idées a été lancé, afin que des étudiants ou des jeunes diplômés en architecture et paysage, puissent réfléchir à l’aménagement de ce vaste site. Ils avaient pour objectif de mieux intégrer ce site dans le quartier, de créer une nouvelle identité, plus forte, et de créer un parc botanique et une plaine de sports.

Du fait du contexte sanitaire, les candidats n’ont pas pu se rendre sur le site. Une visite virtuelle, en visioconférence, a donc eu lieu. Finalement, ce sont 5 équipes qui ont répondu à ce concours.

Stade Camphin 3

© Territoires en transitions

Ces équipes ont proposé des projets variés, afin de répondre aux objectifs, avec certaines réponses innovantes. Plusieurs se sont inspirés du passé et du patrimoine ferroviaire. Un des enjeux était de connecter le site à la ville, pour revitaliser le quartier. La dimension éducative et récréative était également importante, en lien avec les enfants et les habitants. La biodiversité est également mise à l’honneur, avec la valorisation du patrimoine arboré du site et en proposant une gestion différenciée et adaptée.

Stade Camphin 4     Stade Camphin 5

Extraits de l’équipe "l’art est création" intitulé "le parc des rails"

Stade Camphin 6

Extraits de l’équipe "Bilbao" intitulé "De goutte en goutte"

Le stade Camphin pourrait donc redevenir un lieu de rencontres, d’échanges et de vie.

Les équipes seront auditionnées le vendredi 2 juillet, par un jury composé d’élus, du conseil citoyen et d’un paysagiste du CAUE. Grâce à toutes ces idées, la municipalité pourra ensuite réfléchir à leur concrétisation, par le passage à l’opérationnel.