Pâture, plateforme d'éco-pâturage transfrontalière

le .

Paturage 1

Intéressés par l’éco-pâturage ? Envie d’en savoir plus sur cette démarche écologique ? Il existe désormais une plateforme d'éco-pâturage intitulée PATURE. Cette Plateforme, lancée le 11 mai, met en relation les Acteurs des Territoires Urbains et Ruraux en Eco-pâturage, pour les Hauts-de-France et la Wallonie en Belgique.

Mais tout d’abord, qu’est-ce que l’éco-pâturage ? Il s’agit d’un mode de gestion écologique des espaces verts ou naturels, avec des animaux herbivores (mouton, chèvre, cheval…). Depuis la mise en place du "0 phyto", ce mode de gestion permet d’entretenir, plus aisément, de nombreux milieux : prairie, milieu humide, friche arbustive, talus, coteau, verger, boisement…

Paturage 2

© PATURE

3 partenaires ont travaillé à l’élaboration de ce projet : l’association Nord Nature Chico Mendès, le Centre Régional de Ressources Génétiques (CRRG) des Espaces Naturels Régionaux (ENRx) et Adalia 2.0, structure wallonne sensibilisant à la biodiversité.

Paturage 3

© PATURE

Les objectifs étaient d’accompagner les gestionnaires de sites engazonnés, les éleveurs, de communiquer auprès du grand public, de partager sur cette thématique, de préserver les races locales et de diminuer les produits phytosanitaires.

La plateforme apporte de l’aide et des conseils aux gestionnaires de sites ou aux éleveurs, en détaillant les différentes solutions possibles : la prise en charge par le propriétaire du site, la sous-traitance à une entreprise spécialisée ou une convention de collaboration avec un éleveur local.

Si vous possédez un site clôturé de 1 hectare minimum, comportant un point d’eau et un accès véhicule, alors connectez-vous sur la plateforme PATURE, pour gérer votre site en éco-pâturage !

Paturage 4     Paturage 5

 Paturage 6     Paturage 7

Un label "EFFINERGIE PATRIMOINE" pour la mairie de Brias !

le .

Ou comment l’innovation peut concilier rénovation énergétique et préservation des valeurs architecturales

 

Brias 1La commune rurale de Brias (300 habitants) a envisagé la rénovation de son ancien presbytère, devenu aujourd’hui mairie (au RDC) et logement (à l’étage). Le bilan énergétique est assez mauvais (classé "D"), mais ce bâtiment de 1865, comme la plupart des constructions anciennes en briques pleines "moulées à la main" dispose d’atouts hygrothermiques qui offrent une gestion équilibrée de l'humidité dans les parois verticales. Une belle qualité à ne pas perdre ! En outre, les façades présentent des qualités esthétiques spécifiques aux constructions anciennes, donc difficiles à reproduire avec les moyens actuels. Une isolation par l’extérieur serait donc inconcevable. Et à l’intérieur, les surfaces des pièces sont bien petites, il est donc impossible d’envisager une isolation intérieure standard.

Alors comment faire ?

Le plus souvent, en pareille situation, il est nécessaire de réduire la part des aides mobilisables car les critères énergétiques semblent être contradictoires avec les critères patrimoniaux. Les choix à faire sont alors d’autant plus douloureux qu’il faudrait choisir entre performance théorique et qualité esthétique… De nombreux partenaires se sont mobilisés autour du maire de Brias pour le soutenir dans sa démarche, tant techniquement (CAUE 62 et FDE 62), que financièrement (CD 62, FDE 62, Fondation du Patrimoine, Préfecture du Pas-de-Calais).

Brias 2

Brias 3Ce partenariat, avec l’accompagnement du CAUE 62, a permis d’aboutir à une solution efficace et facile à reproduire. Une démarche innovante a pu être envisagée, sans relativiser l’un ou l’autre de ces critères, pour un résultat exigeant, tant sur l’aspect performanciel que sur la nature des travaux à caractère patrimonial. Cela a consisté d’abord à démontrer qu’il est possible d’atteindre un niveau de performance très satisfaisant en ménageant les murs anciens, pour ne pas les dénaturer, et en concentrant plutôt les efforts sur les parties moins sensibles (combles et terre-plein) et les équipements techniques. Sur les murs, seulement un enduit mince intérieur sera donc appliqué. L’efficacité de cette approche raisonnée n’avait pas encore été démontrée en zone climatique h1 (voir zonage ci-contre). Cette intuition de départ s’est confirmée et a été récemment validée par un bureau d’études (thermique) et par un architecte maître d’œuvre (architecte du patrimoine), qui ont répondu ensemble à l’appel d’offre lancé par la mairie de Brias pour la réalisation de ce projet.

Brias 4Ainsi, la façade pourra préserver ses atouts, les menuiseries bois moulurées seront restituées, et la mairie sera beaucoup moins énergivore (62 kWh.ep/m²/an, classé "B"). Ce projet ayant pour ambition d’être démonstrateur, tant pour les maîtres d’ouvrage (publics ou privés) que pour les maîtres d’œuvre et artisans, il est engagé avec l’accompagnement technique de la FDE 62 et du CAUE 62 dans une démarche de labellisation nationale inédite qui pourra ainsi plus facilement essaimer grâce à la visibilité offerte par le label Effinergie Patrimoine.

Brias 5

Brias 6Le collectif Effinergie est association dont le label a eu un fort impact de stimulation dans l'évolution de la réglementation thermique française actuellement en vigueur. En 2019, l'association poursuit son travail en engageant un nouveau label mieux ajusté pour valoriser réhabilitation énergétique et préservation des valeurs architecturales. Cette approche cohérente permet de faire enfin converger des objectifs habituellement divergents. Ce label rassemble dans sa commission composée d’architectes et de thermiciens experts dans leur domaine (il est soutenu par les DRAC, le CEREMA, la FNCAUE, etc…). La municipalité de Brias, est donc pionnière puisqu’elle est la première, à l’échelle nationale, à avoir reçu un avis favorable de la commission Effinergie Patrimoine, ce qui va permettre à cette commune de bénéficier du suivi du certificateur Prestaterre qui, a réception des travaux, pourra octroyer le label !

L’innovation ne s’arrête pas là !

Ce projet prend aussi en compte les effets induits par le choix d’un isolant mural. Le risque de dégradation est réel en cas d’application de solutions "clé en main" et, malheureusement, ce défaut est sous-estimé. Il est donc essentiel d’appliquer une solution qui profite aux qualités hygrothermiques propres au bâti ancien. Pour maîtriser les défauts liés à l’ajout de matériaux inadéquats, un triple objectif a été appliqué pour le choix de l’isolation des murs. La solution envisagée a pour priorité d’être sans membrane pour faciliter la mise en œuvre de faible épaisseur pour limiter les sujétions, et hydrophile pour préserver la régulation de l’humidité. Le choix s’est donc orienté sur la chaux adjuvantée à l’aérogel de silice, matériau innovant expérimenté depuis 2016 en France et inédit dans les Hauts-de-France. Il permet le respect des caractéristiques du bâti ancien en s’adaptant bien aux irrégularités d’un mur ancien. Ainsi, cet enduit améliore sensiblement la performance avec une épaisseur très réduite (6 cm) sans altérer la cohérence du mur.

Brias 7     Brias 8

Extrait de la revue professionnelle « Bauhandwerk ». Photographe : Thomas Wiekhorst

Alors, vous avez un projet de réhabilitation d’un bâti ancien et vous vous questionner sur la démarche à engager ? N’hésitez pas à nous contacter !

Pour plus de renseignements, consultez l’"Observatoire BBC".

Bretèche, échauguettes et mâchicoulis

le .

Beffrois mots

Bretèche, échauguettes et mâchicoulis… décrire un beffroi nécessite une petite connaissance de termes architecturaux souvent liés aux donjons et autres tours seigneuriales du Moyen-Âge.

 

Echauguette

 

 

Une échauguette est une pièce carrée, polygonale ou cylindrique, le plus souvent construite en encorbellement et dotée de mâchicoulis et de meurtrières, destinée à abriter un guetteur et à lui permettre d'avoir un champ de vision complet sur le secteur (270 degrés).

Ci-contre les échauguettes du beffroi de Rue dans la Somme

 


Machicoulis

 

Un mâchicoulis est une galerie formant un encorbellement, soit en position mitoyenne ou en couronnement d'une enceinte militaire ou civile et dont le plancher ajouré permettait, si besoin, de lancer divers projectiles au pied du mur, zone souvent vulnérable.

Ci-contre les mâchicoulis du beffroi de La Madeleine

 


Breteche

 

Une bretèche est un ouvrage en saillie sur un mur, parfois au-dessus d’une porte pour la défendre. C’est aussi une sorte de loggia par laquelle le mayeur pouvait s’adresser à la population.

Ci-contre les échauguettes du beffroi de Loos

Le beffroi d'Arras

le .

Le beffroi d’Arras domine la Place des Héros de ses 75 mètres de hauteur, depuis sa tour iconique. Identifiable grâce au lion doré qui le surplombe, le beffroi a été édifié sous le règne du Duc de Bourgogne, Philippe le Bon, de 1463 à 1554, en style gothique flamboyant.

Beffroi Arras

Durant la Première Guerre Mondiale, il sera entièrement détruit par les bombardements intensifs allemands. Son statut de Monument historique lui vaut une reconstruction à l’identique, sous la direction de l’Inspecteur général des Monuments historiques, Pierre Paquet. Qui le reconstruit de 1927 à 1931. L’utilisation du béton armé pour sa structure, dans les parties cachées de la tour, permettra de redonner vie à ce colosse architectural.

Le projet de piétonisation de la place des Héros marquera l’apogée de sa valorisation.

Depuis 2018, la circulation des véhicules motorisés y est en effet interdite laissant place à un espace public dédié aux piétons. Depuis 2014, plusieurs expérimentations sur l’usage de l’espace de la place et de la rue de la Vacquerie attenante, et sur la circulation des véhicules ont amenées, progressivement à cette transformation. Avec l’absence de la voiture, la commune affichait sa volonté de proposer une place apaisée, conviviale et qualitative.

Une réflexion a été portée sur la circulation à l’échelle du quartier et ont fait l’objet de certains travaux. Les deux places (Place des Héros et place de la Vacquerie) ont également été aménagées, de manière à proposer des espèces accessibles et accueillants.

Ce projet s’inscrit dans une politique plus large que mène la ville d’Arras sur le patrimoine et la valorisation de la ville. Après plusieurs années de coproduction entre la Communauté Urbaine d'Arras, la ville et l'Architecte des Bâtiments de France, elle a permis la mise en place une Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP) sur la commune d’Arras qui a pour objet de garantir la qualité du cadre de vie, la pérennité et la mise en valeur du patrimoine. L’AVAP a été approuvée en juin 2019 en tant que Site Patrimonial Remarquable (SPR).

L’espace public accueille aujourd’hui les promeneurs et touristes qui découvrent une place mettant en scène le beffroi. Les terrasses des cafés et restaurants y prennent place durant plusieurs mois de l’année, à la joie des clients libérés des nuisances sonores et de la pollution dues aux véhicules. Une belle manière de rendre un peu d’espace aux piétons !

Beffroi Arras 2

Nouveau plan de circulation du centre-ville d'Arras © Mairie d'Arras

Communauté Urbaine d'Arras : Site Patrimonial Remarquable

Repères pédagogiques

le .

Ce corpus documentaire réalisé par l’association Beffrois et Patrimoine, et d’autres partenaires institutionnels (l’Education Nationale, CAUE62…) constitue le complément documentaire idéal à une bonne compréhension des beffrois. Constitué de documents d'archives, gravures, extraits littéraires, œuvres picturales, plans historiques et croquis, cet outil invite à des regards croisés, permettant aux enseignants d'appréhender cette thématique sous un angle dynamique avec leurs élèves.

Beffroi 1     Beffroi 2

Beffroi 3     Beffroi 4

A ce corpus documentaire sont annexés 18 autres livrets pédagogiques spécifiques, traitant de 18 beffrois en particulier. Ces livrets sont construits pour être exploités par les élèves lors d’une visite ou pour une situation de cours. Ils sont composés de nombreux documents iconographiques de qualité. L’ensemble des 18 livrets est librement téléchargeable (cliquez sur les livrets).

Beffroi 5     Beffroi 6     Beffroi 7     Beffroi 8     Beffroi 9

 Beffroi 10     Beffroi 11     Beffroi 12     Beffroi 13     Beffroi 14

Beffroi 15      Beffroi 16     Beffroi 17     Beffroi 18     Beffroi 19

Beffroi 20     Beffroi 21    Beffroi 22

 

Bonus ! Une séquence autour de l’architecture des beffrois en Arts Plastiques

Dans cette séquence d’Arts plastiques les élèves sont amenés, après avoir étudié l’aspect historique et multifonctionnel d’un beffroi, à imaginer un nouveau beffroi "contemporain" pour leur cité, ou pour une cité proche. Quelles seraient ses nouvelles fonctionnalités ! L’architecture au service du citoyen permettra également d’aborder la question de la citoyenneté avec les élèves. La séquence s’appuie sur l’outil Sketchup pour la simulation 3D, mais peut également être envisagée de façon plus classique à travers un travail de dessin ou de construction par la maquette d’architecture.

Beffroi 23

Télécharger le document ici.